Mise à jour des protocoles de pratique au 14 décembre 2020 et applicables à compter du 15 décembre

2 portes-drapeaux de l'handi

HANDI-ESCALADE - 20/01/20

 

Ils sont deux à porter haut les couleurs françaises dans l'élite de l'handi-escalade, Romain Pagnoux (Amitié et Nature de Tarbes) et Mathieu Besnard (Sun Équilibre) sont la fierté de la discipline en Occitanie. Retour avec eux sur leurs résultats de la saison sportive 2018-2019 et bilan tant sur le plan personnel que sur l'avenir de l'handi-escalade.

 

 

Romain Pagnoux - Amitié et Nature de Tarbesromain pagnoux france

 

Déjà champion du monde à Innsbruck en 2018 et en 2016, Romain avait à coeur de faire aussi bien pour l'édition 2019 qui se déroulait à Briançon sur le sol français.

Romain : "C'est un cadre moins exotique que le Japon (prévu initialement) mais qui aura eu l'avatange de permettre à l'équipe de France de jouer à domicile avec la présence bienveillante de nos proches."

Après avoir dominé ses 2 voies de qualifications en topant à chaque fois, il atteint la finale face à un autre français qu'il connait bien : Mathieu Besnard.

"Dans ma catégorie nous avons été deux à réaliser la voie de finale. Sachant que mon collègue Mathieu m'avait déjà battu dans de pareilles circonstances aux championnats de France, j'ai joué la rapidité et j'ai gagné pour 11 secondes au départage au temps ! Le niveau monte avec de nouveaux concurrents, notamment venus d'Asie. Il y a une émulation et un engouement autour du handi. Tous ces athlètes mériteraient davantage de visibilité notamment en programmant les épreuves en même temps que les valides."

Malgré cet engouement, l'escalade ne figurera pas aux Jeux Paralympiques de Tokyo ni de Paris. Deux événements qui faisaient office d'objectifs de médailles pour Romain.

"C'est dommage et pour moi, Los Angeles en 2028, c'est loin... Et c'est d'autant plus dommage pour l'équipe de France qui a remporté cinq médailles d'or et une d'argent à Briançon. On regrette parfois de ne pas bénéficier de la même résonnance que les valides. C'est pourtant un spectacle de voir des amputés, des aveugles atteindre le sommet du mur ! Quand le silence se fait pour que le guide puisse communiquer avec le grimpeur, ça fait passer énormément d'émotions. Il faut voir comment les grimpeurs s'organisent pour compenser leur handicap. La finale aveugle du Championnat du Monde de Bercy en 2016 restera pour moi un souvenir inoubliable, 10 000 personnes dans la salle et on pouvait entendre une mouche voler !" nous confie-t-il.

En attente du calendrier de compétitions 2020 et d'ores et déjà sans championnats, ces derniers ayant lieux tout les deux ans, Romain s'entraine avec une appétence pour le mileu naturel.

"Avant tout, je préfère pratiquer en extérieur. Grimper en milieu naturel reste l'essentiel de ma pratique même si je m'entraine bien sûr sur structure artificielle et que j'aime aussi ça. Depuis trois ans maintenant je me suis mis à ouvrir des voies donc je vais me concentrer cette année sur l'équipement et le développement de nouveaux sites naturels. C'est toujours passionnant de proposer de nouvelles voies en falaises, on est dans la recherche, l'aventure, le partage. Je recherche surtout le plaisir, c'est pour cela aussi que je fais de la compétition mais on a la chance d'avoir un environnement très riche et les Pyrénées sont quand même extraordinaires pour pratiquer la grimpe et l'alpinisme !"

 

Résultats internationaux 2018-2019

1ère place - Championnat du Monde RP3 - Briançon (FRA)

 

 

 

Mathieu Besnard - Sun Équilibremathieu besnard france

 

Qualifié pour les mondiaux en 2018, Mathieu n'avait pu défendre ses chances lors de la compétition suite à une myocardite, inflammation cardiaque qui l'a arrêtée de sport de Juillet à Octobre.

Mathieu : "Mon objectif était de revenir au plus fort possible suite à la frustration de 2018. J'avais une revanche à prendre sur la vie suite à mon arrêt forcé. L'entrainement je ne l'ai repris qu'en novembre dernier et je n'avais aucune idée de mon niveau actuel. Je fais le meilleur possible au Championnat de France et remporte la victoire au départage au temps face à mon collègue Romain Pagnoux avec qui nous avons un niveau très proche. Du coup, j'ai mon ticket pour le mondial de Briançon et en plus je suis également capitaine et porte-drapeau de l'équipe de France sur cet événement ! Que de beaux souvenirs !"

Arrivé en finale tout comme Romain, Mathieu livre une belle finale.

"On fait un sans faute et Romain empoche l'or et moi l'argent. Cette fois-ci Romain aura été un poil le plus rapide au départage au temps. En bref, 2019 aura été une super année avec mon retour à la compétition qui s'accompagne des titres de champion de France et vice champion du monde... Que du bonheur !"

Pour Mathieu, conserver son titre de champion de France constitue son principal objectif de la saison 2020.

"J'espère qu'elle sera aussi bien, j'ai hâte d'être en mai à Troyes pour le Championnat de France. Mais pour la suite on n'a pas encore le programme malheureusement."

 

 

 

Résultats internationaux 2018-2019

2ème place - Championnat du Monde RP3 - Briançon (FRA)

 

 

 

 

 

Nous remercions les athlètes pour leur aide quant à la réalisation de cet article.

podium handi

 

Crédits photos : Sytse van Slooten / Sheila Farrell McCarron

ligue